War of Strategians

Forum Warhammer Battle, 40k, Kraland ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tutorial de modelisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Hazeel-Thorn
Membre
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: tutorial de modelisme   Mer 19 Jan à 22:42

bonsoir bon ben voila un petit coup de main.

Pour commencer, voici tout d’abord une petite liste du matériel du modéliste, ainsi que les conseils de sécurité appropriés à certains d’entre eux, plus les avantages et/ou inconvénients

Pinceaux :
Sûrement le plus important de la liste, le pinceau est la chose grâce à laquelle vous pourrez peindre ( hormis vos mains bien sûr ) . Un bon pinceau est un pinceau dont la pointe tiens bien après lissage ( par exemple entre vos doigts ou avec vos lèvres ), et dont le réservoir est assez important ( la partie juste après la collerette en métal ). Il existe les pinceaux en poil synthétique ainsi que les pinceaux en poil naturel ( martre, écureuil, blaireau, etc.… ). Les pinceaux d’art sont souvent ceux ayant la meilleure qualité, mais aussi les plus chers… Afin de vous faire une idée, n’hésitez pas à en acheter de différentes marques !
Je recommande trois tailles de pinceau pour le début :
_ un très fin pour les détails ( très fin ne veut pas dire avec le minimum de poil possible, ni avec les poils les plus court possible )
_ un standard pour les couches de base , les sous couches etc.…
_ un gros pinceau pour les peintures de décors , socle etc.… le mieux est d’aller voir en magasin de bricolage, ils seront bien moins chers …

Colles :
Ah ben sans colle, c’est dur aussi pour le modélisme !!
Trois types de colle différents plus ou moins nécessaires :
_ La colle plastique, elle va faire fondre le plastique à son contact, et va donc en quelques sortes souder les deux parties . Par contre sur le métal pas la peine de tenter l’expérience, ça colle pas…
_ La colle cyanoacrylate, ou super glue, très pratique pour coller le métal, du fait de son temps de séchage très court. Attention à ne pas commettre l’erreur de mettre trois tonnes de colle en pensant que cela collera mieux, au contraire plus la couche est fine moins elle mettra de temps à sécher. La superglue colle fort, mais attention cependant elle ne résiste pas trop aux chocs, donc faites attention à vos figurines ! Enfin je préconise la colle en gel, d’une part car moins dangereuse ( ah le souvenir de la colle liquide sur le pantalon neuf … ), et d’autres part elle permettra en cas de mauvais positionnement de la pièce, et si vos réflexes sont bons, de réparer l’erreur !
_ La colle p.v.a, ou colle à bois , utilisée essentiellement pour le flocage, sable ,polystyrène ( c’est la seule qui n’attaque pas le matériau ), elle sèche au bout de 24 heures et devient complètement transparente ( cela dépend de l’épaisseur de la couche ).

Attention / ! \ , La colle plastique et la colle cyanoacrylate sont des produits dangereux, respectez les précautions d’emploi, de plus des dégagements toxiques peuvent se produire, attention à vos yeux et à votre nez !!

Matériaux :
Voici ici recensé les différents types de matériau utilisé en modélisme :
_ Le Polystyrène : très utilisé pour la création de décors, le polystyrène se trouve sous différents types : extrudé, expansé etc. Le plus utilisé étant l’extrudé, l’expansé faisant de petites boules blanches lors des divers découpages, ponçages, etc… Pour découper le polystyrène, le moyen le plus utilisé et la pyrosie, mais tout le monde n’en possède pas… Les autres solutions sont : le cutter, mais la lame s’use vite, le couteau scie etc… Moi j’utilise une lame de cutter chauffée préalablement au briquet, afin qu’elle coupe le polystirène/mousse de manière très nette.
_ Le carton : Très utile pour faire les bases des décors, si vous voulez qu’ils soient modulable, par exemple les collines, cratères etc… Le carton ondulé type carton de déménagement n’est pas très pratique du fait de son épaisseur. Du carton fin est quant à lui plus pratique, plus facile à découper etc… Cependant le gros inconvénient est que lorsqu’il est humide il a tendance à gondoler, comme le papier ce qui peut être gênant notamment lors du collage de sable ou flocage à la colle à bois ( composé d’eau ). Pour remédier à cela vous pouvez utiliser du carton plume ( du poylstyrène coincé entre deux fine couche de carton ) qui lui ne gondolera pas mais qui revient très cher à l’achat. A vous de choisir en fonction de votre budget.
_ Le Sable : très utile pour le texturage des surfaces, socles, tables de jeu, il existe en différente grosseur, disponible soit en magasin de modélisme en petit sachet, ou bien en magasin d’aquariophilie en gros sceaux de 5kg. Pour le coller , rien d’autre qu’une couche de colle pva, puis de saupoudrer par dessus, et de retirer l’excèdent une fois la colle sèche. Je le trouve plus pratique que la flocage car on peut lui donner la teinte que l’on veut. Il me sert aussi à réaliser de la peinture texturé pour les différentes surfaces. J’explique comment en faire plus loin.
_ Le flocage : De même que le sable, il s’utilise pour les socles, prairies, collines etc… C’est en fait de la sciure de bois peinte en vert, ainsi qu’en d’autres couleurs suivant les fabricants… Plus pratique si vous n’avez pas envie de peindre de trop grande surface, étant donné qu’il est déjà coloré.
_ L’herbe statique : Voilà la solution pour reproduire facilement de l’herbe ! Déclinée en plusieurs coloris, elle vous permettra , après quelques petites touches de peinture, de donner à votre herbe un effet sec, rouge, bleu, bref comme vous voulez. De plus en approchant une surface chargée en électricité statique, votre herbe se dressera toute seule, lui donnant un effet encore plus naturel !
_ Peinture texturée : ici pas besoin de l’acheter, la faire vous même vous reviendra moins cher. En gros la peinture texturée c’est de la peinture contenant du sable, permettant de donner à la surface peinte du relief, comme du crépi par exemple. Pour la préparer rien de bien compliqué : de la peinture acrylique , du sable, de l’eau pour la dilution. Mettez tout d’abord la peinture, puis ajoutez y peu à peu le sable, il ne faut pas qu’il y en ait trop pour ne pas rendre la peinture impossible. Puis mettez un peu d’eau et peignez ! Faites cela avec un vieux pinceau , histoire de ne pas ruiner un pinceau neuf.
_ Tige en fer : d’abord on fait le tour du bureau et on trouve : des épingles, des trombones ^^, puis après on peut aller dans des magasin de bricolage, vous y trouverez votre bonheur ( tige en laiton, fil de laiton etc.)
_ Enduit de rebouchage : très utile pour texturer des surfaces, reboucher des interstices sur le polystyrène etc… attention à en prendre un qui n’attaque pas le poly ! Moi j’en rend du polyfilla rebouch’bois l’eau, très pratique, temps de séchage : 30 mn environ
Bien sûr vous pouvez tester les différentes marques etc. afin de vous faire une idée.
Il existe d’autres types d’enduits, non plus de rebouchage, mais chacun ayant ses propriétés, comme de l’enduit appelé « roche liquide » qui en séchant donnera un effet de roche , ou bien un autre donnant un effet d’eau. Ceux là je ne sais pas si ils se trouvent en grande surface, essayez plutôt dans des magasins d’art ou de modélisme ferroviaire.

Outils :
_ limes : très utiles pour ebarber les traces de moulages, elle se vendent souvent par 3 : une ronde, une plate, et une semi ronde. Essayez de voir dans votre carrefour local, ils ont souvent des têtes de gondoles avec plein de petit outillage pas cher, bon c’est pas la panacée niveau qualité, mais c’est suffisant.
_ couteau de modélisme : bon ben pour ne pas dire indispensable, le couteau de modélisme est votre ami pour découper carton, polystyrène , plastique etc… Par contre attention au doigt !! Donc les règles de sécurité : ne pas couper vers soi, avoir une lame neuve , car lorsque cette dernière est émoussée, souvent on force et c’est là que les accidents arrivent…
- scie : pratique pour découper les grandes plaques de polystyrène, trouvable dans tout bon magasin de bricolage
_ perceuse à main : encore une fois, si vous voulez vous simplifier la vie, une petite perceuse à main se révèlera très utile si vous voulez faire du contre-perçage pour vos figs en métal.
_papier de verre de différent grain : pratique pour ébarber les endroits inaccessibles avec une lime. Utilisez un grain fin pour le gros œuvre, puis de plus en plus fin pour l’affinage. Pour plus de finesse, j’utilise du papier de verre à l’eau, celui qu’utilisent les carrossiers.
_ résine de sculpture : si vous en avez marre de vos conversions simples, lancez vous et sculptez. Outre la traditionelle Green stuff , il existe entre autre le miliput, la fimo, et tant d’autres. Pour plus d ‘infos je vous renvoie sur www.creafigs.com section sculpture.
_ outils de sculpture : pour sculpter, faut des outils ! héhé pas bête hein ? ^^ Il en existe un chez GW, mais le prix est exhorbitants comparé à ce que l’on peut trouver autre part, par exemple sur www.wargamesfoundry.com, ou bien encore dans les magasins d’art, allez demander si ils ont des outils de sculpture de type dentiste, orthodontiste, et voyez pour en commander. Prenez les en acier, pas la peine d’avoir des trucs en tungstène, vous allez pas sculpter de la pierre ^^


Bon maintenant qu’on a fait le tour de l’outillage, on va passer aux techniques de peinture dites « de base »

Alors pour commencer, si vous attaqué votre première peinture, quelques conseils : ne vous découragez pas, ayez une bonne position, un bon éclairage ( pas que pour les nouveaux ça ), ne vous énervez pas non plus .

Première technique : les Aplats
Première technique à mettre en pratique, les aplats, méthode la plus simple à mettre en pratique. Ici il suffit juste de passer une voir plusieurs couches de peinture diluée ( très important de diluez, sinon vous aurez un effet pâteux tout moche ) sur la zone désirée. Faites de même sur les autres parties de la figurine en essayant de na pas dépasser, vous aurez ainsi une figurine simple certes, mais ce n’est que le début. Ne brûlez pas d’étapes, essayez de faire des aplats nets, sans traces de pinceau ou de peinture, une fois la technique maîtrisée, passez à la technique suivante.

Seconde technique : le brossage à sec
Ca y est, vous maîtrisez bien les aplats ? C’est dont l’heure de donner du relief à vos figurines, en leur mettant quelques éclaircissements. Pour cela on va utilisez la méthode du brossage, donnant des résultats satisfaisants et n’étant pas trop dure à mettre en pratique.
Pour faire un brossage à sec rien de bien dur :
_ Prenez votre pinceau, essuyez le bien sur votre chiffon , puis trempez le dans le pot de la couleur désirée
_ Essuyez ensuite ce même pinceau sur votre chiffon, et répétez l’opération plusieurs fois jusqu’à ce que presque plus de peinture ne se dépose. Ne vous inquiétez pas, il en reste encore entre les poils.
_ Maintenant brossez la partie de la figurine à éclaircir, par exemple les arrêtes d’une armure, comme si vous l’époussetiez avec un plumeau, ainsi les pigments qui restent sur les poils vont se déposer uniquement sur les reliefs et éclaircir la zone.
Cependant le brossage à son inconvénient : il donne un effet crayeux à votre figurine, voir sale… Pour remédier à cela nous allons passez à la troisième technique, le lavis. Ah oui dernière chose, pour faire un brossage, utilisez de préference un pinceau brosse, en effet les poils étant tous de même longueur il n’y aura pas d’effets de « traînée » obtenu avec un pinceau normal.

Troisième technique : Le Lavis
Bien après le brossage, nous allons procéder à un lavis qui va permettre de diminuer l’effet crayeux, mais pas de le faire disparaître. Pour réaliser un lavis, rien de bien compliqué :
_ Prenez une part de peinture, puis diluez là avec environ 4 part d’eau.
_ Rajoutez une goutte de liquide vaisselle dans le mélange
Ensuite passez ce mélange ( passez ne veut pas dire noyez ) sur la figurine, en essayant d’orienter le lavis dans les creux. Laissez sécher. Pour accentuer les effets vous pouvez passer plusieurs lavis successifs en fonction de la teinte à obtenir.


Bon eh bien voilà vous maîtrisez maintenant les bases de la peinture, bien sûr vous ne savez pas encore faire de superbes dégradés, des gemmes à en faire pâlir plus d’un, mais ne vous découragez pas, persévérez , et au bout d’un temps, ça viendra. Personne n’a sur faire tout ça dès sa première fig.

Vous avez maintenant une figurine propre, éclaircie et assombrie sommairement, mais un truc fait tâche le socle… oui le socle, comment le faire ?

la suite plus tard cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazeel-Thorn
Membre
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: tutorial de modelisme   Sam 22 Jan à 12:28

et voila la suite... cheers

Eh bien comme d’hab rien de bien dur :
Vous avez deux possibilité : la rapide , et la chiante ^^
On commence par la rapide :
Matos nécessaire : colle à bois, flocage, une figurine peinte
On enduit le socle de la figurine de colle à bois légèrement diluée, on trempe dans le flocage, on ressort, on secoue pour retirer l’excédent, on laisse sécher et hop on passe à la suivante !
L’avantage c’est que ça va vite, l’inconvénient c’est que les socles feront pas très réaliste et un peu monotone…

Donc arrive la méthode plus longue :
Le matos : du sable de modélisme assez fin avec quelques petits gravillons dedans, de la colle à bois, de la peinture de la couleur de votre choix.
On commence par appliquer une dose de colle pva sur le socle, un peu diluée tout de même.
Puis on trempe le socle dans le sable. On attends que cela sèche ( environ 1 heure ), puis ensuite on passe à la peinture. Le mieux est de passer deux ou trois couche de la couleur de base assez diluée, puis ensuite de brosser à sec avec une teinte plus claire, et une dernière teinte encore plus claire. Ensuite si vous le désirez vous pouvez ajouté de l’herbe statique pour donner un aspect plus « naturel »

Après laissez libre court à votre imagination pour créer des socles encore plus réalistes, ajoutez y quelques petites pièces détachées, des crânes, des tuyaux, des grilles etc. bref à vous de voir !!

Bon eh bien voilà cette petite leçon sur la peinture des figurines est terminée.
Ah vous de jouez maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greyhunter
Membre
avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : Huy, Belgique
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: tutorial de modelisme   Lun 7 Fév à 11:46

Je viens hier de peindre pour la première fois: le retranchement impérial en plastique, et j'avoue être content du résultat! Very Happy

Un bon conseil à tous: faites des pauses fréquentes! J'ai peint non-stop pendant des heures, et quand je me suis finalement relevé, j'avais un horrible mal de dos (que j'ai d'ailleurs toujours ce matin... Confused )

Sinon j'avais acheté le bouquin "peindre les figurines Citadel" et je ne pense pas avoir perdu mon fric, il est super!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gandahar
Membre


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: tutorial de modelisme   Lun 7 Fév à 13:04

Citation :
Un bon conseil à tous: faites des pauses fréquentes! J'ai peint non-stop pendant des heures, et quand je me suis finalement relevé, j'avais un horrible mal de dos (que j'ai d'ailleurs toujours ce matin... )
Un dossier dur et un coussin au niveau des reins, coincé entre le dos et le dossier de la chaise.

Le but est de maintenir la colonne vertébrale le plus droit possible alors qu'on se penche pour peindre. Si possible, il faut peindre au niveau des yeux, quitte à surélever le plan de travail ou à abaisser la hauteur de la chaise.

L'association hauteur du plan de travail + coussin dans le bas du dos permet de régler les problèmes de mal au dos. Ca peut effectivement faire mal pendant plusieurs jours et à la longue vous mettez votre dos en péril. Vous vous en fichez quand vous avez 20 ans, et vous le regrettez amèrement à 30 (pas personnellement, mais déjà vu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasbat
Membre


Nombre de messages : 7
Age : 22
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: tutorial de modelisme   Dim 5 Aoû à 22:59

Gandahar a écrit:
Citation :
Un bon conseil à tous: faites des pauses fréquentes! J'ai peint non-stop pendant des heures, et quand je me suis finalement relevé, j'avais un horrible mal de dos (que j'ai d'ailleurs toujours ce matin... )
Un dossier dur et un coussin au niveau des reins, coincé entre le dos et le dossier de la chaise.

Le but est de maintenir la colonne vertébrale le plus droit possible alors qu'on se penche pour peindre. Si possible, il faut peindre au niveau des yeux, quitte à surélever le plan de travail ou à abaisser la hauteur de la chaise.

L'association hauteur du plan de travail + coussin dans le bas du dos permet de régler les problèmes de mal au dos. Ca peut effectivement faire mal pendant plusieurs jours et à la longue vous mettez votre dos en péril. Vous vous en fichez quand vous avez 20 ans, et vous le regrettez amèrement à 30 (pas personnellement, mais déjà vu).

Pour être un batteur âgé de 15 ans, je peut dire que le mal de dos peut frapper à tout âges^^

Cela ne m'affecte pas trop personnellement mais un épisode suffit à s'en souvenir. Enfin, il n'est pas recommandé, et ce peut-importe le comfort de son installation, de rester assis des heures à vaquer à ses passions.

Ma physiothérapeute me recommande de me lever toutes les 15 minutes et de marcher de long en large, et je n'ai pas de problème de dos grave.

Concernant le modélisme je remarque que je me penche souvent, il faudrait en effet que je trouve un moyen de sur-élever mon plan de travail.

HS off /

Petite contribution : La théorie des couleurs!

Bien que cela peut-être considérer comme un art mystique échappant aux débutants, la théorie des couleurs de base n'est régie que par quelques principes simples que vous comprendrez en regardant autour de vous.

Les deux règles d'or sont :
- Les couleurs doivent harmonieuses
- Si vous voulez faire ressortir les détails ou certaines zones de votre figurines, ils doivent être contrastés.

Il y deux principales catégorie de couleurs : Les couleurs chaudes et les couleurs froides.

Les couleurs chaudes sont celles qui évoque un sentiment de majesté, de "chaleur"... Les principale couleurs chaudes sont :
- Le rouge
- Le jaune
- L'orangé, qui est un mélange des deux couleurs précédentes.
- Le rose
- Le brun et le mauve, bien que plutôt neutres sur le spectre, peuvent être considérés comme des couleurs chaudes.

Les couleurs froides évoque sont à l'opposé du spectre, et vous avez déja compris que les principales couleurs froides sont :
- Le bleu
- Le vert
- Le turquoise, qui est un mélange des deux couleurs précédentes
- Le beige (le blanc n'est pas une couleur, c'est une teinte, mais nous le verrons plus loin).

Voilà le spectre des couleurs représenté par le cercle chromatique :


Regarder autour de vous, et remarquer comment les couleurs sont harmonisé entre elles, comment elle sont contrasté et comment elles vont mal ensemble.
Des couleurs magnifiquement harmonisés peuvent passer inaperçus; à l'inverse, une pub florescente orange, verte et mauve vous sautera aux yeux. Mais n'y faites pas attention, à part comme référence de ce qu'il ne faut pas faire...

Enfin, certains peintres peuvent obtenir d'excellents résultats avec une palette flashie voir fluo, mais c'est à vos risques et périls d'essayer.

La saturation


C'est le niveau de gris que contient une couleur. En pratique, bien que cela ne se vois pas, toutes les couleurs sans exception contiennent plus ou moins de gris.

Plus une couleur contient de gris, plus elle est déssaturée. Moins elle en contient, plus elle est saturée! Logique. Par exemple, un rouge brique est plus déssaturé qu'un rouge pétant :



Pareil pour le vert, le bleu, et toutes les autres couleurs! Vous remarquerez que le point le plus saturé du diagramme est représenté par la teinte noir. Le noir est la teinte la plus saturé : À ce niveau, il n'y a plus de gris, donc plus de couleurs!

À l'inverse, le blanc représente l'ensemble du spectre. Wink

Il est intéressant de noter que le blanc = l'absence d'ombre, et que le noir = l'absence de lumière. Pas étonnant qu'il sagisse de teintes difficiles à peindre!

Il exites trois manières de désssaturer une couleur :
- Y ajouter du noir ou du blanc (ce qui aura pour impact de rendre votre couleur plus sombre ou plus claire)
- Y mélanger sa couleur complémentaire (voir plus bas)
- Y mélanger du gris, bien-sûr^^

Le contraste et la complémentarité des couleurs

Ah le contraste!
Voilà le mot magique de la réussite de biens des figurines. Il existe plusieurs types de contrastes :

- Le contraste chaud VS froid
- Le contraste de saturation
- Le contraste de quantité (un peu de vert sur beaucoup de rouge, par exemple^^).

Les couleurs complémentaires, quant à elles, c'est n'importe quel duo de couleurs qui sont à l'opposé du spectre. Le bleu est le rouge sont des couleurs complémentaires.
En voici d'autres :



Vous comprendrez que l'utilisation des couleurs complémentaires est quelque chose de... pour le moins risqué^^
Ne mettez pas ensemble un jaune et un mauve saturé par exemple... xD

Si le rouge + bleu est une exception, faites gaffe lorsque vous employez deux couleurs complémentaires de ne pas tomber dans le criard.

Enfin, consulter des articles plus complet sur la théorie des couleurs.

jasbat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tutorial de modelisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
tutorial de modelisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tutoriel : Décors]
» Tutorial d'un portrait au graphite
» Tutorial d'un Space Marine
» Écologie et modelisme, est-ce compatible?
» MONDIAL DU MODELISME 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
War of Strategians :: Communauté & Créations :: Modélisme-
Sauter vers: